Link Search Menu Expand Document
Boîte à outils analyse de données quantitatives

2.4.1 Identifier les questions qui sous-tendent votre analyse


Réfléchissez aux informations que vous souhaitez tirer de votre analyse de données. Il importe avant tout de rappeler que vos données ne parlent pas d’elles-mêmes. Il est intéressant de réfléchir en prenant comme référence la pyramide ci-dessous, qui démontre la relation hiérarchique commençant par les données et se terminant par le savoir.

image info

Poser des questions pertinentes sur vos données et y répondre par le biais d’une analyse bien planifiée vous permettra d’établir des connaissances pouvant éclairer votre prise de décision ou traiter le problème qui se pose.

Une question claire et bien formulée vous aidera tout au long du processus d’analyse, de la sélection des sources de données à à l’évaluation de la qualité des données en passant par la création de visualisations.

Par exemple, imaginez que vous ayez été chargé de fournir des informations sur le nombre et la localisation des personnes affectées par une inondation récente. Il peut alors être intéressant de reformuler ceci sous forme de série de questions :

  • Quels sont les villages du pays victimes des inondations ?
  • Quelle est la population totale de tous les villages touchés par les inondations ?

Plus vous pouvez être précis dans vos questions, plus votre analyse sera claire.

Notre étude de cas comporte une liste de 6 questions spécifiques qui ont été utilisées pour guider le plan d’analyse, le développement de l’outil et l’analyse ultérieure des données.

L’une des questions de recherche vise spécifiquement à fournir à l’équipe un aperçu de la capacité des ménages à répondre à leurs besoins de base et leur « accès » éléments suivants : nourriture, eau, hébergement, etc. Cette question vise à aider l’équipe à déterminer les lacunes potentielles de l’action humanitaire et/ou les autres secteurs/modalités d’intervention possibles.

Nous devons d’abord définir l’« accès » de manière concrète afin de garantir que la collecte et l’analyse des données qui s’ensuivent soient claires et significatives. Nous l’avons fait en définissant l’accès en termes de “capacité financière”, ce qui nous permet de demander aux ménages quel besoin fondamental ils ne peuvent pas se permettre. La question de recherche pertinente est la suivante : « Quels sont les besoins de base non satisfaits les plus courants en raison du manque d’accessibilité financière et les ménages ont-ils plusieurs besoins non satisfaits en parallèle ? »

Pour répondre à la question de recherche, la question de l’enquête est la suivante : « Parmi les besoins de base de votre ménage, auxquels ne pouvez-vous pas vous permettre de répondre ? »

Les enquêtés sont invités à sélectionner toutes les options qui s’appliquent à leur ménage, les sélections potentielles étant constituées d’une liste des besoins de base d’un ménage, basée sur un examen qualitatif.